← Retour aux prestations

Entretien des chaudières

IMPORTANT : L'entretien de votre chaudière est obligatoire au moins 1 fois / an !
L'entretien consiste en la vérification de la chaudière, son nettoyage et son réglage ainsi qu'une évaluation des polluants atmosphériques, pouvant, suivant leur teneur en monoxyde de carbone, conduire à l'interdiction de son utilisation. De plus un entretien correct peut vous faire économiser jusqu’à 10% de combustible, du fait de sa combustion optimale.

Quelles sont les chaudières concernées ?

Il s'agit des chaudières alimentées par des combustibles gazeux, liquides ou solides dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts. Qui doit prendre l'initiative de l'entretien ? Lorsque le logement, le local, le bâtiment ou partie de bâtiment est équipé d'une chaudière individuelle, l'entretien est effectué à l'initiative de l'occupant, sauf stipulation contraire du bail. En revanche, l'entretien des chaudières collectives est effectué à l'initiative du propriétaire ou du Syndicat de Copropriétaires de l'immeuble.

Qui doit effectuer l'entretien ?

L'entretien est effectué par un professionnel qualifié.

Une attestation conforme aux normes NF d'entretien conforme à l'annexe 5 de l'arrêté du 15 septembre 2009, est établie dans un délai de 15 jours suivant la visite. Ce document doit être remis à l'occupant qui doit le conserver et le tenir à la disposition des agents assermentés pendant une durée minimale de 2 ans. Les informations contenues dans ce document ne sont données qu'à titre indicatif et n'ont qu'une valeur informative sauf pour le cas où une teneur anormalement élevée en monoxyde de carbone serait constatée.

Nos Contrats d’Entretien sont réalisés conformément aux Normes NF X50 010 pour les chaudiéres au gaz et NF X50 011 pour les chaudières au fuel.

À quelle fréquence doit-il être effectué ?

Les chaudières mentionnées ci-dessus doivent faire l'objet d'un entretien annuel.

En cas de remplacement d'une chaudière ou d'installation d'une nouvelle chaudière, le premier entretien doit être effectué au plus tard au cours de l'année suivant le remplacement ou l'installation.

À noter : le locataire a intérêt lors de son entrée dans les lieux à demander à son propriétaire de prouver que l’entretien a bien été réalisé avant. Si la chaudière doit être remplacée ou réparée, il appartiendra donc au propriétaire de justifier que la chaudière a satisfait à cette obligation d’entretien, de façon à démontrer que le mauvais état de la chaudière ne lui est pas imputable.

Quelles sont les sanctions en cas de non-respect de cette obligation ?

En cas de départ du locataire, le propriétaire devra lui demander de justifier que l’entretien annuel a bien été effectué. Cela permet, dans le cas où le locataire n’aurait pas rempli son obligation, d’en rapporter la preuve afin de faire effectuer cet entretien et d’en retenir le montant sur le dépôt de garantie.

Quels sont les risques encourus en l'absence d'entretien ?

Des appareils mal entretenus associés à une mauvaise aération du logement peuvent provoquer une intoxication au monoxyde de carbone.

Ce gaz, invisible et inodore, agit comme un gaz asphyxiant qui peut être mortel en moins d'une heure.

En cas de maux de tête, de nausées, de vertige et en cas de soupçon d'intoxication, il convient d'aérer les locaux, d'arrêter les appareils à combustion et d'appeler les secours.

Par ailleurs, sur le plan écologique, une chaudière mal entretenue dégage dans l’atmosphère davantage de polluants.

Une économie en plus

Une chaudière correctement entretenue peut vous faire économiser de 8 à 10 % de votre consommation de combustible !

↑ Haut de page
Nous sommes est une entreprise de ramonage et d'entretien de chaudières implantée dans les Bouches-du-Rhône (13). Pour vos appareils de chauffages au BOIS, FUEL ou GAZ, nous intervenons sur vos conduits de cheminée, chaudière à gaz et poêle à bois pour tout ramonage, dégoudronnage ou test d'étanchéité ainsi que pour vos entretien de chaudières ou contrats. Intervention rapide par des professionnels qualifiés à Marseille, Martigues, Aix, Aubagne, Toulon, Manosque, Avignon, Nîmes et plus généralement dans toutes les villes des Bouches-du-Rhône (13), du Gard (30), du Var (83), du Vaucluse (84) et des Alpes-de-Haute-Provence (04).